Pharmacie-Annaba
Bonjour, mon cher, visiteur vous devez connaître et participer au forum avec nous...
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Postez vos dédicaces sur Pharmacie-Annaba
Le nombre des visiteurs sur notre Forum depuis le 28/08/2011

.: عدد زوار المنتدى :.

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Retrouvez-nous sur le facebook
Meilleurs posteurs
Nardjess (1860)
 
Admin (1276)
 
Spasfon (1266)
 
Fadiaz (1252)
 
truth (1178)
 
Minaku Chan (938)
 
Sara-pharma (860)
 
Miroue (837)
 
pharma2 (729)
 
Sylvidra (716)
 

Sondage

Que pensez vous de la formation en pharmacie a Annaba ?

36% 36% [ 48 ]
39% 39% [ 52 ]
25% 25% [ 33 ]

Total des votes : 133

Météo à Annaba
مواقيت الصلاة



Vers une nouvelle définition de la cystite interstitielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vers une nouvelle définition de la cystite interstitielle

Message par Admin le Jeu 12 Aoû - 22:15






On ne connaît pas la
cause de la cystite interstitielle (CI), elle n'a pas de marqueur
biologique, et le diagnostic en est porté par élimination (sauf quand la
cystoscopie montre des ulcères de Hunner). On en est ainsi réduit à
recenser les symptômes évocateurs (pollakiurie douloureuse, permanente,
chronique, à urines stériles), ce qui a été fait dans des populations
féminines (la CI affecte 80 % de femmes), et sa prévalence (0,3 %)
augmente avec l'âge (de 1,7 % avant 65 ans à 4 % après 80 ans).
Cependant, ce cadre nosologique imprécis entraîne des variations selon
les centres, qui biaisent les chiffres, péchant à la fois au niveau de
la sensibilité (quelles femmes ont vraiment une CI ?) et de la
spécificité (comment les distinguer d'autres cystopathies chroniques ?).
A
partir de la littérature, les auteurs ont pu établir une définition de
la CI aussi précise que possible ; puis, ils ont mis au point, avec un
groupe de 9 experts, un questionnaire en tenant compte des symptômes en
faveur ou en défaveur du diagnostic. Ce questionnaire a été adressé à
599 femmes souffrant de CI, mais aussi d'hyperactivité vésicale,
d'endométriose ou de vulvodynie. La sensibilité et la spécificité de
chaque terme ont été calculées en prenant comme référence le diagnostic
porté par le praticien en charge des patientes, au cours de deux
réunions où les avis de chacun ont été analysés. On est finalement
parvenu à un accord parfait sur 240 symptômes (60 pour chacune des 4
pathologies).
Le consensus s'est fait pour définir la CI par l'association de 2 types de troubles :
1)
douleur et inconfort pelvien partant de la région sus-pubienne et
irradiant vers le haut des cuisses, qui s'accentuent quand la vessie se
remplit et s'améliorent après vidange vésicale ;
2) pollakiurie tant diurne que nocturne (> 10 mictions /jour).
L'endométriose
se distingue par le caractère cyclique de ses douleurs, la vulvodynie
par l'absence de relation avec le remplissage vésical et l'hyperactivité
vésicale par son indolence.
Les mictions
impérieuses sont un appoint au diagnostic, à condition qu'elles soient
motivées par le souci de soulager la douleur et non par la crainte de
fuites.
L'association des 2 symptômes décrits
ci-dessus assure donc le meilleur compromis possible entre la
spécificité et la sensibilité du diagnostic de CI, qui sont inversement
proportionnelles.

_________________

avatar
Admin
Administrateur
Administrateur

Masculin Age : 29
Localisation : Chez moi
Nombre de messages : 1276
Inscrit(e) le : 07/10/2008

http://www.pharmacie-annaba.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une nouvelle définition de la cystite interstitielle

Message par truth le Ven 13 Aoû - 14:43

MERCI ADMIN
avatar
truth
Moderator
Moderator

Masculin Age : 28
Filiére :
  • Pharmacien(ne)
Localisation : algeria
Nombre de messages : 1178
Inscrit(e) le : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum